Mélody Payloun Louzy – Écrivain jeunesse

ra.png

 

Mélody Payloun Louzy est de ces écrivains qui surprennent facilement. Ne souhaitant écrire que pour les jeunes, elle parvient merveilleusement à accrocher son lecteur à l’aide d’un style simple et accessible à tous. S’il m’arrive rarement d’aimer ce type de plume, j’ai été stupéfaite par sa façon d’étendre le suspense tout le long de ses récits et de surprendre son lecteur. Impossible de lâcher ces deux petites histoires avant d’en atteindre le point final !

 

A Propos de ses livres

1453, Au cœur de l’Enfer est son premier livre, publié à l’âge dix-sept ans. On y suit le parcours d’une jeune Byzantine chrétienne qui doit fuir l’armée ottomane s’emparant de la grande ville de Constantinople. Sa famille est tuée, dépouillée, et malgré l’horreur, l’espoir point et fleurit. L’attachant personnage finit par nous mener à travers une intense réflexion des circonstances et des tempêtes que nous pourrions subir dans nos propres vies. Comment y faire face ? Avec qui ?

Le pirate sans Sabre, son second court roman, apparaît un an plus tard. Cette fois, c’est à travers une course dans l’Atlantique que nous emporte la jeune auteure ! La piraterie, quoi de mieux pour nous faire frémir sous la violence pleine de l’homme ? Rassurez-vous, il y a une solution à tout.

Si ces romans sont écrits à l’attention des enfants, ils peuvent également s’adresser aux plus vieux (à tout âge, à vrai dire !) Se plonger dans cette plume est non seulement un moyen d’échapper quelques instants à notre quotidien pénible et stressant, mais aussi un moyen remettre en question nos habitudes et comportements. Penseriez-vous à tendre la main à votre voisin malade ? Iriez-vous vous réconcilier avec votre famille brisée ? Si non, lisez ces livres.

 

A propos de l’auteur

C’est une écrivaine qui s’informe : ces deux premiers romans sont riches en vocabulaire et faits historiques. Si je ne connaissais rien de Constantinople ou des bateaux dirigés par les pirates, ces récits m’ont permise d’en apprendre un peu plus. Un point que je trouve très important dans la littérature : ne pas se contenter simplement de ce que l’on sait, mais de partir en quête d’autres univers pour satisfaire ses lecteurs.

Mélody démarre petit à petit un certain succès auprès de ses lecteurs et sa carrière est loin de s’achever : plusieurs contrats ont récemment été signés afin que nous puissions trouver cette nouvelle année d’autres belles surprises. De nombreux projets émergent peu à peu de son esprit sans qu’elle n’hésite à prendre la plume.

Que retenir d’elle ? Une plume intéressante et qui se démarque par le point de vue différent de sa foi.

En achetant ses livres, c’est à la fois un encouragement pour l’auteur et un cadeau aux enfants pauvres qu’elle parraine à l’aide de l’association du SEL. Car c’est bien cet argent qui lui permet chaque mois de verser un peu plus dans les bourses de ces enfants du Togo et Burkina Faso et de leur assurer une scolarité dans leurs pays.

Intéressés ? Venez jeter un œil à son site pour plus d’informations. http://tilou68.wixsite.com/melodylouzy

 

Merci également à toi, Mélody, pour toutes tes belles actions en ce monde et l’encouragement constant que tu es pour moi et, je ne doute pas, bien d’autres jeunes.

 

La Plume Messagère


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s