Les genres – Choix d’écrivains

• DÉFI SABLIER #1 •

Pourquoi est-ce si difficile d’écrire différents genres ? Est-ce que l’auteur n’a qu’un seul style ? Est-ce qu’un auteur peut écrire plusieurs genres ?

Peut-être suis-je la seule à mettre déjà posé ces questions. Quoi qu’il en soit, c’est parce que j’aime réfléchir sur l’écriture que je vais tenter de mon mieux d’y répondre. Je n’aurai peut-être pas toutes les bonnes réponses à vous donner, seulement le fil de mes idées et le fruit de quelques recherches. Et vous, quels sont les vôtres sur la question ?

Vous êtes-vous déjà dit…

Je n’arrive pas à écrire ce genre ! C’est que je ne suis pas un grand écrivain et que mon style est très limité.

Tel livre plaît à mes lecteurs, mais pas le second. Et pourtant, je n’ai à cœur que ce dernier ! Dois-je vraiment poursuivre l’écriture ?

De toute façon, je ne vais jamais surpasser ces grands auteurs…

Je vous arrête tout de suite. Quoi que vous pensiez de votre style, il n’est ni limité, ni moins bien qu’un autre, ni signe que l’écriture n’est pas pour vous ! Un style se travaille, est très malléable. Au cours du temps, il va évoluer, notamment en fonction de ce que vous écrivez.

Pour ma part, j’aime toucher à tous les genres. Et pourtant, je remarque que mon style diffère d’un genre à l’autre. Parfois même, il m’est plus facile d’écrire des romans pour adolescents, un genre que je n’affectionne pas particulièrement. Y a-t-il des qualités à acquérir si l’on souhaite écrire de la fantasy plutôt qu’un roman historique, ou de la science-fiction plutôt qu’un roman d’amour ? Sûrement. Mais une chose est sûre : ce n’est pas parce que l’on n’aurait pas telle ou telle qualité qu’il nous serait à jamais impossible d’écrire tel genre. Car comme toute chose dans cette vie, nous pouvons travailler et développer ces qualités.

On peut citer deux types d’écrivains : ceux qui touchent à tout, comme C.S Lewis écrivit des romans (historique, fantasy et science-fiction) de la poésie et des essais ; ceux qui ne désirent pas se tremper les pieds dans des genres trop inconnus, comme Raymond E. Feist qui n’écrivit que des romans de fantasy. Dans les deux cas, cela est dû à un choix de l’écrivain. Certains vont se penser bons en poésie, mais pas dans l’écriture d’un roman et ne vont ainsi donc jamais essayer. Pour ma part, je trouve cela assez triste, bien que je respecte tout à fait ces choix. Je pense qu’un écrivain devrait pouvoir toucher à tout et viser loin, même si cela demande de l’effort et du travail. Pouvoir apprendre et se développer dans des genres que l’on ne connaît pas, voilà là où réside la beauté de l’art.

L’écriture demande ainsi parfois à quitter son petit confort. Elle demande à faire des choix au quotidien dans tout ce que nous entreprenons. Qu’est-ce vraiment le roman, le théâtre ou la poésie ? Sont-ils vraiment si distincts ? Ne peut-on pas trouver de la poésie dans le roman ou le théâtre ? Et dans la poésie, préférons-nous écrire du lyrisme ou de l’engagé ? Tout est une question de choix. Et c’est ce choix qui définira justement notre style, notre « marque » d’écrivain.

Et si nous pouvons toucher à tous ces genres, c’est parce que l’écrivain n’a pas qu’un seul style. Au contraire, il va non seulement se développer au cours des années d’écriture, mais il va également être ciselé et affiné pour rentrer dans un genre particulier. Et de cela, il ne faut pas avoir peur. Ce n’est pas parce que votre style change malgré vous qu’il n’est plus le vôtre.

Quelques conseils pour écrire différents genres

  • Vous connaissez peut-être l’excuse suivante : écrire plusieurs genres en même temps m’aide à être inspiré et motivé sur une longue période. Ne croyez surtout pas à ce mensonge. Il a pour moi été la conséquence d’un blocage au niveau de l’écriture et d’un grand désordre. Des projets qui ne se terminaient donc pas et qui étaient durs à reprendre chaque fois. Je le répète, un genre a ses propres codes particuliers. Vous ne pourrez pas écrire un roman de fantasy de la même manière que vous écrivez un roman pour adolescents. Veillez donc à terminer votre projet (ou livre si le projet se découpe en saga) avant de poursuivre sur un autre genre !
  • Recherchez des conseils avant de débuter dans un genre. Je vais pour ma part tenter d’écrire quelques articles sur les genres que j’écris afin de vous partager ce que j’ai appris et découvert et vous conseiller dans votre manière d’écrire.
  • Entraînez-vous sur de petits écrits pour apprendre comment fonctionne votre style et ce qu’il faudra transformer pour rendre le récit plus accrocheur. Des nouvelles, de simples exercices d’écriture dénichés sur internet… Tout est possible, tant que vous y éprouvez du plaisir ! Tachez également d’obtenir des avis utiles sur ces petits écrits. Vous serez alors plus à l’aise pour débuter un nouveau projet.
  • Tout écrivain vous donnera ce conseil : lisez. Lisez des romans historiques si vous vous apprêtez à en écrire un ! Évidemment, ne vous intéressez pas aux idées : tentez plutôt de comprendre les mécanismes et le style de l’auteur qui écrit dans le genre que vous recherchez.

Sachant tout cela et en faisant un travail en profondeur avant d’attaquer un nouveau genre, vous débuterez avec toutes les clefs en main !


6 réflexions sur “Les genres – Choix d’écrivains

  1. Bonjour Gwen, je suis d’accord avec toi, notre style s’adapte au contexte.
    Si on écrit une lettre à notre grand-mère, ce sera sûrement avec un style très différent que si on écrit un conte à notre neveu ! Ainsi, on s’adapte à la personne à qui on parle mais aussi à ce qu’on est en train de raconter (une blague v/s un cauchemar).
    Pour ma part, j’aime m’essayer à des genres différents, parce que j’aime lire dans des genres différents. Parfois, je veux écrire dans les genres que j’apprécie, mais il faut parfois admettre que ce qu’on a à apporter est peut-être différent des auteurs qu’on aime et que le genre qu’on a choisi n’est pas le meilleur véhicule…

    Avec le temps, j’apprends aussi à me connaître, et je sais que j’ai besoin d’écrire dans tel ou tel genre en fonction de ce que je veux communiquer. La meilleure poésie que j’écris n’est pas celle qui se rapporte à comment je me sens, mais à ce que j’observe de beau. Les meilleurs contes sont ceux où j’ai déjà en tête la transformation que je veux voir arriver dans la vie d’un proche. Pour ce qui est des autres genres, je tâtonne encore.

    Merci pour tes conseils et bonne continuation dans ton exploration !

    Aimé par 1 personne

    1. Contente de rencontrer un même avis sur la question 😉 Si je saisis bien, tu serais plus à l’aise dans la poésie et les cours écrits comme les contes ? As-tu essayé d’écrire des romans ?

      J'aime

      1. Pour l’instant, je ne maîtrise que les formes courtes. J’ai déjà essayé d’écrire deux fois le même roman, mais je ne suis pas encore satisfaite. Créer un univers et des personnages complexes est un processus encore mystérieux…

        J'aime

  2. Salut Gwen, ce que tu dis est intéressant mais il ne faut pas oublier qu’il y a autant de méthode que d’écrivain. Par exemple, comme tu le sais, je suis sur plusieurs genres d’écrits en même temps et pourtant cela ne me gêne pas du tout 🙂 Certains ont besoin de rigueur pour ne pas se disperser comme tu le dis, mais d’autres ont justement besoin du contraire pour que leur imagination se libère.
    Quoi qu’il en soit merci pour cet article très chouette 🙂

    J'aime

    1. Oui je comprends tout à fait ! 😉 Je faisais la même au départ et ça m’aurait beaucoup dans ce sens. Puis plus j’écrivais et plus mon style se peaufinait, plus j’éprouvais de la difficulté à suivre plusieurs projets qui se différenciaient totalement dans ma façon d’écrire.
      Je rappelle que ce que je dis sur ce blog sont les témoignages de mes propres ressentis et expériences^^ Je répète d’ailleurs souvent à mes lecteurs que ces articles ne sont pas à prendre pour chacun au pied de la lettre. Chacun ne verront peut-être même aucun intérêt à lire celui-ci car ne retrouveront pas leur propre point de vue sur l’Écriture. Je respecte ce fait entièrement et je trouve d’ailleurs intéressant de croiser plusieurs points de vue 🙂 Il faut savoir trier les conseils que je donne en fonction des besoins de chacun.
      Dans cet article, ce ne sont pas tant des conseils mais plutôt un avis assez subjectif du sujet. J’affirme qu’il est totalement mien et je n’attends pas à ce que tout le monde y adhère.

      J'aime

  3. Ce n’était pas une rémise en cause de ton article, ne t’inquiète pas 😉 Tu fais du super boulot avec ce blog. D’ailleurs je me suis inscrite sur WriteControl. C’est vraiment un super outil. Merci d’en avoir parlé 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s