C’est l’Heure du Thé #4

• DÉFI SABLIER #1 • (1)

Quatre mois depuis la dernière fois que je vous ai fait part de mes progrès… C’est qu’il n’y en a eu que peu et qu’il m’a fallu délaisser ce blog quelque temps pour me concentrer sur mes études et un concours d’écriture.

Je vais tout de même vous décrire mes dernières activités.

 

#1 – Jury d’un concours

Si vous êtes parvenus à suivre mes articles des derniers mois, vous saurez que j’aide le blog Plumes Chrétiennes à organiser un concours, sur le thème du « Combat spirituel ». J’ai donc passé beaucoup de temps à relire chacune des nouvelles. Il me reste encore beaucoup de boulot, étant donné que nous avons reçu encore une vingtaine de nouvelles durant les dernières 24h précédent la date de fin des envois de textes. Sur le coup, le confinement m’est plutôt un soulagement – je ne sais comment j’aurais trouvé le temps nécessaire pour relire une quatre-centaine de pages !

C’est toutefois un grand plaisir de participer à tel concours et d’encourager de nouveaux écrivains à découvrir le monde de l’écriture. D’autant plus que cela me permet d’affûter mon esprit critique…

 

#2 – Participation à un concours

Décidément, c’est le temps des concours pour moi ! J’ai profité en effet d’une thématique lancée par les éditions MLK (Martin Luther King), « De l’autre côté du miroir » pour retravailler une de mes anciennes nouvelles, « Derrière le miroir ».

Je n’ai pas encore d’informations quant à la date des retours, mais je suppose qu’il faudra attendre quelques mois avant de les connaître. Je patiente donc, avec plus ou moins d’impatience et d’excitation. Si ma nouvelle n’est pas acceptée dans la publication dans leur recueil, c’est avec joie que je vous la partagerai sur ce blog même.

 

# 3 – Un défi en échec

Il y a deux semaines, motivée par le début de confinement, j’ai tenté de reprendre les défis d’écriture. J’étais alors loin d’imaginer que, comme soulevés par un mouvement de panique, mes profs me tirailleraient de devoirs à n’en plus finir… Vous devinez donc que je n’ai pas conclure ce défi des « 1 000 mots par jour » malgré un très bon début.

Je vous partage toutefois le ressenti des premiers jours :

Jour 1

Un jour où l’inspiration et la motivation ont été plutôt longues à la détente… Malgré tout, je pense que c’est un très bon début : je n’ai pas manqué d’idée ni ne me suis trouvée bloquée face au manque de perfection dû au premier jet. À vrai dire, je suis même très satisfaite de ce premier jour de défi ! Une voix me soufflait d’abandonner, par honte et certitude que ce défi ne s’achèverait pas sur un succès. Mais le besoin d’écrire s’est trouvé plus fort et il m’a fallu me mettre à mon clavier. La voix s’est très vite volatilisée.

Aujourd’hui, je compte donc un total de 1 238 mots. C’est donc mission accomplie ! J’ai même hâte de poursuivre l’aventure au lendemain…

 

Jour 2

Une motivation au top, mais des idées qui se font moins oppressantes… Je craignais de ne pouvoir compter sur l’inspiration, mais celle-ci m’est venue après quelques efforts. Le plus dur est sûrement de décider ce qui est nécessaire d’écrire et ce qui ne l’est pas. Il y a de ces petits détails qui changeront tout. D’autres, simplement plaisants à écrire, qu’il faut savoir faire tourner en notre faveur.

Le bon équilibre est la meilleure des recettes, mais la moins évidente à réaliser.

Quoi qu’il en soit, c’est encore un franc succès : 1 099 mots ont été rédigés (dont quelques vers à rime).

 

Jour 3

Ayant passé beaucoup de temps sur l’ordinateur pour du travail – et malheureusement je suis de ceux qui attrapent une migraine au bout de 3h d’écran sans pause, j’ai décidé de ne pas écrire à m’en exténuer davantage. Je préfère une soirée plus légère avec un bon livre et un bon repos pour reprendre demain ce projet plus efficacement. Je ne me décourage pas, je pense simplement qu’une pause ne serait pas de refus pour mon corps.

Ayant également plutôt bien avancé, je pense qu’il ne me reste environ que 4 000 à 5 000 mots pour clore cette deuxième partie. Je ferai donc en sorte de me rattraper ce week-end où je laisserai priorité à l’écriture.

Maintenant que nous sommes – normalement – en période de vacance, je vais retenter plus sérieusement ce défi la prochaine semaine à venir, pour avancer sur mon roman « L’Oiseau en Cage« . Ce qui me mène au point suivant…

 

#4 – Une avancée tout de même !

Effectivement, mon roman n’a pas autant souffert de la poussière que je le pensais. Depuis janvier, je suis parvenue à clore la partie II (la moins conséquente du roman) avec un total de 20 000 mots environ. J’en ai d’ailleurs commencé la relecture, et je dois dire que j’en suis plutôt fière ! Je trouve une certaine évolution prometteuse dans mon style, ce qui me motive à poursuivre le combat de plus belle.

 

Et maintenant ?

Il est vrai que je pense à reprendre les articles autour de l’écriture sur ce blog, mais je crains que cela ne doive vraiment attendre cet été pour reprendre un bon élan.

J’espère également profiter du confinement – qui, avouons-le, risque de perdurer encore pas mal de temps – pour avancer au maximum dans « L’Oiseau en Cage« .

 

J’espère, chers lecteurs, que vous tenez également dans de bonnes conditions. Merci pour tout votre soutien et je vous souhaite de trouver tout un monde de consolation à travers la lecture, comme moi je l’ai trouvé.

 

 

La Plume Messagère

 


Une réflexion sur “C’est l’Heure du Thé #4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s