750 Words – Ecrire chaque jour

• DÉFI SABLIER #1 • (1)

Écrire régulièrement, écrire sans se relâcher… Oui, mais comment ? Le tout, c’est de trouver la méthode qui va fonctionner pour nous et nous encourager à poursuivre sans baisse de motivation.

C’est pourquoi je continue de vous proposer quelques sites qui peuvent vous servir de tremplins aux plus mauvais jours.

Aujourd’hui, je parle de 750 words.

 

Quel est le but ?

Si tu es quelqu’un qui aime se fixer des objectifs, tu apprécieras sûrement cette méthode. Le but, une fois inscrit, est d’écrire chaque jour un total de 750 mots (soit 3 pages). Qu’il s’agisse d’un roman, d’un carnet de voyage ou les simples pensées du quotidien, le but est de te permettre de ne jamais lâcher l’écriture et, ainsi, empêcher ta plume de perdre de son assiduité.

Plus tu écriras quotidiennement, plus tu gagnes un certain nombre de points qui t’élève dans un classement.

 

Quels sont les avantages ?
  • Être motivé par le système de point et de récompense via badges.
  • Garder une trace très précise de son avancement, sa régularité et ses préférences d’écriture
  • Garder une trace de ses « moods » d’écriture (ce qui peut être plutôt amusant)
  • Ne pas se soucier de la qualité de ce que l’on écrit, mais du chiffre à atteindre
  • Si l’on est facilement animé par la compétition, il est possible de jeter un œil au classement des plus rigoureux.

 

Quels sont les bémols ?
  • Le site en question est en anglais
  • Il est payant, après un essai gratuit de quelque temps

 

Mon expérience

J’ai trouvé le concept sympa. Malheureusement, vous commencez sûrement à bien me connaître : j’éprouve d’énormes difficultés à me donner des objectifs en chiffres (la faute à mon côté trop littéraire…) et je préfère me challenger en fonction du temps quotidien que j’accorde à mes projets. Ce n’était donc pas une méthode qui me convenait, personnellement.

Toutefois, c’est un objectif tout à fait faisable et peut permettre à des écrivains de passer au-delà de la procrastination et des excuses du manque de temps : cela ne vous prendra qu’une demi-heure à remplir ces trois pages ! (sans vous préoccuper de la qualité, évidemment)

 

Voilà, j’espère que cela pourra aider certains d’entre vous ou, tout du moins, inspirer vos propres méthodes…

 

La Plume Messagère


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s