Tag littéraire #3 – partie I

• DÉFI SABLIER #1 • (1)

Plusieurs personnes m’ont déjà partagé leur déception de ne pouvoir me connaître davantage sur ce blog. Peu d’informations à mon sujet, un anonymat qui perdure… La raison est simple : je ne gagnai pas encore ma majorité lorsque je commençai ce blog. Ainsi, l’anonymat me parut la meilleure des protections.

Ce tag littéraire a été trouvé sur le blog de Marièke, une autrice que vous connaissez sûrement pour son blog bien fourni en conseils d’écriture, de publications et de communication – en ce qui concerne les écrivains. Comme elle nous encourageait à y répondre, j’y ai trouvé la bonne opportunité pour me laisser un peu plus découvrir…

C’est parti pour 35 questions qui vous permettront de connaître l’autrice qui se cache derrière ce blog !

 

#1 Qui es-tu ?

Large question à laquelle il est difficile de répondre, non par crainte, mais parce qu’il y a tant à dire !

Pour faire court, je me nomme Gwenaëlle – bien que je ne sois nullement d’origine bretonne – et j’aimerais me faire connaître par mes initiales suivi de mon nom : G.E Dixon. Un peu comme C.S Lewis, me dira-t-on !

Dans moins de deux mois, j’aurais la fierté de démarrer une Licence en Lettres Modernes, des études qui, j’espère, me permettront d’assouvir ma soif de connaissances littéraires.

Du reste… les questions qui suivent y répondront sûrement.

 

#2 Où peut-on te retrouver ?

Je suis très active sur ma page Instagram, un peu moins sur Facebook où je ne fais que partager les updates des articles de blog.

Si vous souhaitez garder un oeil sur mon travail, je vous encourage à me suivre au travers d’un de ces réseaux !

 

#3 Depuis combien de temps écris-tu ?

Tout dépend de ce que l’on considère dans l’écriture. J’ai commencé à griffonner dans de vieux cahiers de petites histoires alors qu’on m’apprenait seulement à écrire. Plus tard, l’arrivée au collège a affermi ce désir d’écrire et je commençai des projets plus ambitieux, comme des romans.

Concrètement, cela nous fait sept ans d’écriture active.

 

#4 Quel a été ton premier projet ?

Sans parler de cette histoire sur un papillon que j’écrivis à ma sixième année, ni de ce roman catastrophique inspiré de mondes et de créatures imaginaires – et beaucoup trop de mes premières vraies lectures, je dirais une histoire que j’avais publié sur Wattpad, une plateforme d’écriture pour jeunes écrivains.

Cette histoire fut la première terminée, mais pas la plus aboutie pour autant. Je n’avais que 14 ans lorsque je l’écrivai, il me manquait donc toute la maturité et l’expérience pour en être pleinement satisfaite. J’attends de finir d’autres projets avant d’y revenir et de vous le présenter sur ce blog – patience donc !

 

#5 Quand as-tu fini ton premier projet ?

Comme dit plus haut, je n’étais qu’en classe de quatrième. Je pense l’avoir rédigé entièrement en l’espace de six mois – mais le roman n’était pas bien gros.

 

#6 Quels sont les enseignements que tu en as tiré ?

Cela remonte à si loin… Dans mon souvenir, ce fut le premier projet où je me lançai préalablement dans l’élaboration d’un plan, une habitude dont je ne peux aujourd’hui me défaire.

Du reste, je ne peux que vous encourager à visiter les autres articles de ce blog pour découvrir mon expérience.

 

#7 As-tu fait ton coming out d’auteur·trice ? As-tu annoncé à tes proches (famille, collègue, couple…) que tu écrivais ?

Cela n’a jamais été une peur pour moi de montrer même mes rêves les plus fous. Lorsque je me présente, le mot « écriture » a beaucoup de chance d’intervenir dans la conversation. Ainsi, je pense que bien plus que mon entourage connaître mon projet.

Toutefois, se livrer ainsi a également ses défauts : on subit alors la pression de la demande continuelle de ces proches pour lire un de vos manuscrits ou le voir sortir en librairie. L’écriture est pour eux une activité extraordinaire qui ne peut être maniée que par des êtres tous aussi extraordinaires. On attend alors de vous l’impossible, le parfait.

On oublie facilement que l’écrivain est un homme comme les autres.

 

#8 Pourquoi écris-tu ?

La question inévitable. Dany Laferrière n’aimait d’ailleurs pas y répondre tant il semble absurde de la poser. Un écrivain écrit, tout simplement. C’est un rôle qu’il ne choisit d’ailleurs pas toujours – personnellement, je l’ai ressenti comme un appel. La seule chose que nous pouvons faire est d’en accepter ou non l’aventure.

Si vous souhaitez vraiment en avoir la réponse, je peux dire que j’écris essentiellement pour vous. Je sais que j’ai à donner et c’est ce que je veux faire au travers de tous ces livres.

 

#9 Que lis-tu ? Un·e auteur·trice de prédilection ?

A force de le voir mentionné sur ce blog, je craindrais trop de vous le faire détester.

C.S Lewis a toujours été pour moi un grand modèle que je peux m’empêcher de suivre – tout en considérant qu’il avait tout de même ses défauts.

Plus encore, je dirais que chaque auteur que je lis me marque à sa manière. Chacun d’eux à quelque chose à nous apporter et son de précieux guides pour l’écriture – même ceux que l’on abhorre tout à fait. J’aime donc ouvrir mes horizons et me lancer dans l’histoire de parfaits inconnus.

 

#10 Quel(s) genre(s) écris-tu ?

De tout, sans exception ! Ou du moins, je veux m’essayer à tout. Je pense être davantage qualifiée pour écrire des romans, mais vous pouvez également trouver sur ce blog de nombreuses nouvelles, quelques poèmes, sans parler de mon projet de présenter un jour quelques pièces de théâtre à des acteurs volontaires.

En ce qui concerne les romans, il m’est plus évident d’écrire de la fantasy, mais j’aime également m’essayer à tout. Romans contemporains, de Science-Fiction, beaucoup de romans historiques… Je n’ai pas encore tenté le genre policier et les thrillers, ne m’y connaissant que peu, mais pourquoi pas ?

 

#11 As-tu un thème de prédilection ?

Mes romans s’inspirent souvent de ma foi, que j’aime partager au lecteur, sans toutefois le lui imposer. C’est une si grosse part de ma vie que je ne peux me résoudre à la taire !

Autrement, j’aime parler des sujets qui touchent les adolescents car j’ai à cœur de les aider à affronter cette période difficile de la vie. C’est notamment le rôle de mon livre Remous.

 

#12 Quel est ton personnage préféré dans tout ce que tu as écris ?

Impossible à dire. Chacun de mes personnages renferme une partie de moi – en nier un serait me nier moi-même !

 

#13 As-tu un défaut d’écrivain·e ?

J’aurais tendance à dire la perfection, même celle-ci m’est plus une aide qu’un défaut. Je pense également être de ceux dont l’imagination est lente à venir. Je prends beaucoup de temps à monter l’intrigue de mes histoires et à réunir toutes mes idées – toutefois, lorsque je les trouve, elles sont si bonnes qu’elles avivent mon envie d’écrire ce projet.

 

#14 Ta qualité d’écrivain·e, c’est quoi ?

La persévérance et la patience, je pense. Je suis incapable d’abandonner mes écrits, même s’ils devaient nécessité un bon nombre d’années pour trouver le point final. J’ai conscience qu’écrire un livre prend du temps et demande du travail, c’est pourquoi je réécris beaucoup et régulièrement, et ce, toujours avec la même frénésie.

 

#15 Quelle est la pire critique que l’on pourrait te faire en tant qu’auteur·trice ?

Celle que l’on me fait parfois déjà : ne pas me faire confiance. Beaucoup me critiquent de m’avancer dans de trop gros projets, impossibles à réaliser. On me pense incapable de publier un livre et ainsi de m’épanouir dans cette activité.

Ne pas être reconnu comme l’écrivain que l’on souhaite devenir est la pire des critiques, selon moi.

Si l’on s’avançait dans le futur jusqu’à la publication d’un de mes livres, je pense que les critiques dépendraient du lecteur. Certains critiqueraient sûrement mon style trop alambiqué. D’autres, d’univers pas assez développés – car, pour moi, l’intrigue est supérieure au décor.

 

#16 Et la meilleure ?

Celui qui saurait reconnaître tout mon travail et le don qui m’anime.

 

Suite du tag la semaine prochaine !


Une réflexion sur “Tag littéraire #3 – partie I

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s