Mes outils favoris sur Word

Word est sûrement le traitement de texte le plus connu pour sa simplicité d’utilisation et son efficacité. Si je n’en étais pas une grande adepte dans mon enfance, j’ai commencé à l’apprivoiser en tant qu’auteure pour toutes les possibilités qu’il pouvait m’offrir dans mon travail d’écriture.

Je ne dis pas avoir une connaissance infuse de ce traitement de texte, mais je voulais vous partager ce que j’ai pu en apprendre et ce qui a pu faciliter mon exercice de l’écriture.

On commence avec mes outils favoris :

Les commentaires

Le premier outil à m’être bien utile en tant que bêta-lectrice…

Les commentaires sont essentiels dans la relecture d’un texte et permet de détailler votre ressenti par rapport à un passage. Peut-être utilisez-vous également la surbrillance pour retravailler les phrases maladroites ou trop lourdes, et cela peut marcher avec un bon code couleur – j’en utilise pour ne pas m’envahir de commentaires. Toutefois, pour qu’aucune réflexion plus précise ne m’échappe sur une phrase ou une information particulière, je trouve le commentaire bien plus efficace.

Les commentaires peuvent également permettre l’échange entre le bêta-lecteur et l’auteur, car il est possible de répondre aux commentaires.

Les commentaires sont disponibles dans la partie « Révision » de Word. Pour en créer, c’est simple : cliquez sur « Nouveau commentaire ». Vous pouvez ou non choisir de les afficher lorsque vous travaillez en cliquant sur « afficher les commentaires ».

La volet de navigation

Lorsque l’on écrit un roman, qui plus est avec de nombreux chapitres, il devient de plus en plus difficile de naviguer sur la totalité du texte. Lorsque l’on veut revenir à un point, dans un des précédents chapitres, cela peut être lassant de remonter jusqu’à la bonne page.

Sur Word, il existe un volet de navigation qui permet de se rendre d’un point à un autre en un simple clique. Par exemple, vous pouvez titrer chacun de vos chapitres pour y accéder plus facilement.

Le volet de navigation se trouve dans « Affichage ». Ce dernier s’affichera à votre gauche. Il vous faut cependant titrer vos noms ou numéros de chapitres et de parties de votre livre dans « Accueil » pour pouvoir les retrouver dans le volet.

L’outils de recherche

L’outils le plus merveilleux lorsque le découragement nous saisit à l’idée de devoir changer un mot ou un nom de personnage dans tout son roman… Vous l’avez deviné, cette recherche permet de retrouver sans relecture un mot ou groupe de mot dans tout votre texte. Il vous suffit alors de modifier le mot en question et de passer au suivant en un clique !

L’outil de recherche se trouve sur l’ « Accueil« , dans la catégorie « Edition ». Un volet s’affiche à gauche pour vous permettre de rentrer votre recherche.

Autre outils

Il existe bien d’autres outils plus ou moins essentiels pour un écrivain. J’apprécie tout particulièrement le fait de pouvoir changer la forme de mon texte (par exemple, d’une page verticale à une page horizontale et un texte en deux colonnes qui permet de visualiser son travail avant son édition). J’utilise également beaucoup les notes de bas de page que je peux retoucher et déplacer à ma guise.

D’autres outils me sont encore assez récents : un dictionnaire des synonymes, évidemment peu approfondi, mais qui donne des valeurs sûres ; une option de dictée qui permet de ne pas toucher au clavier, mais n’est que peu utile à un auteur au style trop alambiqué comme moi…

La lecture à voix haute peut être, selon moi, un bon moyen de relire autrement son texte, non plus en « observant » ses erreurs, mais en écoutant les phrases maladroites. Vous pouvez également lire vous-même vos textes à voix haute, si vous craignez de ne pouvoir vous y faire avec une voix trop monotone !

Enfin, Word, outil de simplicité comme nous l’avions dit, propose de nombreuses différentes mises en forme pour distinguer vos parties et chapitres. Comme certains auteurs sont très visuels, je suppose que cela peut aider à mieux se focaliser sur un texte propre…

Il existe de nombreux traitement de textes, certains plus spécifiques aux écrivains (comme Srivener). Je me contente personnellement de celui-là, mais peut-être avez-vous d’autres expériences à nous partager ? Que préférez-vous ? Qu’utilisez-vous ? Lâchez-vous en commentaire !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s