Bilan 2020 – Blog & écriture

Je pensais vous partager de mes dernières nouvelles sous la forme d’un « C’est l’Heure du Thé » avant de me rappeler un article que j’avais rédigé l’année passée en guise de bilan de l’année. Pour ne pas perdre les mauvaises habitudes, je me lance donc dans un nouveau bilan.

Sur ce blog

Au regard des chiffres, le blog a connu un plutôt bon succès – surtout si l’on les compare à ceux de l’année passée ! Je ne tarde pas plus le suspense :

Pour 90 articles publiés
  • Plus de 4 000 vues / 2 200 vues
  • Près de 1 400 visiteurs / 500 visiteurs
  • 234 mentions j’aime / 135 mentions j’aime
  • 72 commentaires / 50 commentaires

Si les premiers mois témoignent d’un ralentissement des publications, la venue du premier confinement a permis une certaine régularisation des articles qui apparaissent dorénavant chaque dimanche matin. Le mois d’août n’a suivi aucune publication – une période que j’estimais bonne pour prendre du recul et un peu de vacances. Puis, même avec mon entrée à l’université, je suis parvenue à publier chaque semaine des articles de formes bien variées : analyses de styles d’auteurs, partages d’expériences et de méthodes, conseils d’écritures, réflexions et bien d’autres.

Deux nouvelles se sont jointes au Périple de la fleur de mai, toutes deux après avoir subi une correction plus ou moins sévère : apparition en mai de Derrière le miroir, une nouvelle qui n’avait pas été retenu dans l’objet d’un concours, et publication en décembre de Billes de combat quelques mois après sa rédaction. D’autres récits plus courts ont également été partagés pour vous faire découvrir un peu plus précisément ma plume si particulière – positivement comme négativement…

En somme, un blog qui a bien tenu la route et qui n’a cessé de voir son lectorat grandir ! Que demander de plus ? A vous, chers lecteurs, recevez ma pleine reconnaissance pour votre fidèle suivi.

Les réseaux sociaux non pas rencontré cette même chance, avec une grosse baisse du côté d’Instagram dont la politique de valorisation des posts a récemment changé et ne permet pas une bonne visualisation du travail des moins suivis…

Sur mes projets

Contrairement aux années passées, j’ai préféré focaliser toute mon attention sur mon roman L’Oiseau en cage – ce n’est pas faute d’avoir essayé de poursuivre d’autres projets, notamment à la fin du premier jet de celui-ci, mais ce fut avec de maigres résultats ! Il me fallait poser le point final avant de me jeter corps et âme sur un nouveau projet.

Ce point final, c’est avec beaucoup de soulagement que je l’ai trouvé.

Si l’on se rappelle, j’ai débuté cette année avec une première partie du roman entièrement rédigée. Il me fallait donc pouvoir écrire les deux suivantes tout en poursuivant mon bac… Puis, comme vous le savez, le premier confinement est tombé – alors, impossible d’écrire ! Comme je le relate dans ce C’est l’Heure du Thé #5, je sentais comme une grosse fuite d’inspiration du fait de ne pouvoir vraiment sortir ni expérimenter quoi que ce soit. Ce n’est donc qu’à partir de juin que j’ai vraiment pu poursuivre mon roman… et, un mois plus tard, terminer son premier jet (voir C’est L’Heure du Thé #7).

Parce que l’on vous assène bien souvent qu’un premier manuscrit se doit de reposer, je n’ai repris la plume qu’avec mon entrée dans le monde des étudiants, en septembre. Vous pouvez aller voir la méthode utilisée pour cette réécriture et ses étapes qui se sont déroulés tout le long de ces quatre mois. S’il y avait des semaines à vide, je pense avoir eu davantage l’opportunité de consacrer du temps à mon roman qu’en année de Terminale – autre façon de dire que la réécriture n’a pas été aussi évidente que le premier jet, mais qu’elle a pu avancer d’un meilleur pied !

Je me découvre une vraie endurance dans l’écriture, moi qui craignais tant de me lasser de ce roman qui me préoccupe maintenant depuis plus d’un ans et demi ! J’ai pourtant pris beaucoup de plaisir à chacune des étapes, même si cela obligeait de nombreuses relectures – à en retenir le moindre détail… C’est presque avec regret que j’en pose finalement le point final – mais c’est oublier toutes les corrections qui m’attendront auprès d’un éditeur !

J’en viens à négliger un point important : 2020 est aussi la première année où j’ai pu signer un contrat d’édition. Si la publication n’a donné lieu qu’à une participation dans un recueil, pouvoir apposer ma signature sur ce contrat a eu de quoi me motiver à tendre plus loin !

La suite ?

Je l’annonce en toute franchise : je n’ai encore aucune idée du chemin à prendre pour cette nouvelle à venir.

Une chose est cependant certaine. J’ai vraiment à cœur de commencer à proposer mon travail auprès des Maisons d’Edition afin d’évaluer les premières réactions. Comme dit plus haut, je pense que L’Oiseau en cage est fin prêt à passer cette nouvelle étape et il me tarde de vous le faire découvrir autrement que par des extraits et citations. Je vous tiendrai donc au courant de ce mon avancée dans ce monde que je connais encore trop peu.

Avec cette finalisation de ce roman, je peux enfin terminer le second tome de L’Héritage d’un monde en toute sécurité – les deux intrigues étant étroitement liées. Le premier tome nécessiterait également d’une bonne grosse réécriture que je ne suis jamais parvenue à finir tant mon style s’est transformé depuis la finition du premier jet, il y a un peu plus de trois ans !

D’autres projets, comme Décembre et Remous, ne sont pas loin de me tenter également. Le premier est resté interminé dans sa première rédaction depuis bien trop longtemps. Le second est en pleine phase de réflexion sur les changements à advenir pour sa prochaine réécriture.

Beaucoup de moyens, donc, mais un choix difficile. Car comme je l’ai vécu cette année passée, je comprends que je ne peux être parfaitement efficace qu’en me concentrant sur un projet à la fois ! Il va donc me falloir interroger la priorité de chacun de ces projets.

Voilà tout pour le moment. J’ai hâte de pouvoir vous emmener encore plus loin dans mes expériences de l’écriture et j’espère avoir de bonne surprises à vous partager pour cette année à venir. Quoi qu’il en soit, je souhaite à tous une rentrée agréable et reposée, pour pouvoir poursuivre vos projets sur un meilleur élan !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s