Ces livres qui parlent d’écriture

Notre société actuelle a une tendance à la prolifération des guides. Guides pour se sentir plus heureux, guide pour être de bons parents. L’écriture n’y échappe pas et nombreux sont les auteurs à proposer leurs conseils et services, tant par des publications que par l’entretien d’un blog.

Bonne ou mauvaise chose ? Les avis divergent. Les guides tiennent généralement difficilement la route, car ils ne conviennent pas toujours ou nécessitent bien plus que la volonté du lecteur. Des réflexions, bien que prises avec des pincettes, sont tout de même, selon moi, pertinents dans le travail de l’écrivain.

Je vous partage donc ces quelques livres que j’ai pu lire au sujet de l’écriture. Certains davantage comme une divertissement ; d’autres réellement utiles à l’interrogation de mes propres méthodes.

Atelier d’écriture – Laure d’Astragal

Ce guide d’écriture est sûrement le plus connu, car le plus vendu librairie – pour ne pas dire qu’il est généralement le seul… C’est aussi celui que j’ai le moins préféré.

La méthode de l’auteure n’est pas vilaine en soi, mais elle était loin de correspondre à ma propre méthode et semblait imposée plus que proposée. Cette méthode nécessite également de ne pas avoir d’activité à côté – autrement dit, pas d’école, pas de travail ! Je me demande si certains lecteurs ont vraiment eu la folie pour tout plaquer pour presque trois mois… A vrai dire, pourquoi pas ?

La méthode se déroule donc sur dix semaines, avec un chapitre à lire chaque jour pour la première. Tout au long, des exercices d’écriture sont proposés pour vous permettre d’apprécier et de travailler tour à tour différentes formes et effets stylistiques – par exemple, les premiers ateliers tournent sur la description appuyée d’une expérience sensorielle particulière ; plus tard, on peut découvrir des exercices pour monter des écrits plus concrets comme le conte ou la nouvelle.

S’il y a bien une chose que je peux souligner de positif dans ce guide, c’est que l’auteur fait un bon tour du schéma narratif – ce qui m’a été plutôt utile lors de mes débuts dans le roman au collège ! Clair et concis, on étudie la place du personnage dans le récit et le déroulement de l’intrigue (avec scène d’exposition, élément déclencheur, conflits puis dénouement).

La raison pour laquelle je ne me suis pas vraiment sentie proche de sa méthode est sûrement davantage liée au fait que je ne partage pas la philosophie de l’auteure qui considère que n’importe qui peut se mettre à l’écriture et réussir par sa simple volonté et à force d’efforts. Il est certain que les efforts y sont pour beaucoup – mais je persiste à croire que nous ne sommes pas tous faits pour l’écriture…

En somme, contrairement à ce qu’en dit son slogan commercial « envie d’écrire ? Du rêve à la réalité, la méthode qui va tout changer ! », ce guide ne m’a rien appris sur le fait de finir un roman et de me faire publier, mais m’a permis de piocher quelques astuces et compréhensions des problématiques qui reviennent souvent dans l’écriture. Je le conseille à tout débutant qui désire avoir une première approche avec l’écriture et le schéma narratif.

A trouver aux éditions Larousse Poche.

Comment écrire plus – Dominic Bellavance

La prochaine lecture que j’ai rencontrée pour aller plus loin dans mes réflexions sur l’écriture fut celui-ci – comprenez bien que ce simple titre avait de quoi être attirant aux yeux encore candides de la lycéenne que j’étais.

Contrairement à Laure d’Astragale, cet auteur québécois s’applique davantage à partager de ses propres expériences pour permettre à ses lecteurs de découvrir ses propres techniques qui sauraient être suffisamment efficaces. De même, ce guide ne correspond plus à un public débutant, mais plutôt à celui d’écrivains plus avancés et cherchant simplement à progresser en efficacité. Nous ne sommes alors plus dans un contexte théorique – comme l’auteur estime que ses lecteurs connaissent déjà le schéma narratif d’un roman – mais celui plus pratique des solutions.

Ses essais et méthodes, plus ou moins fructueux, Dominic Bellavance nous les confie avec beaucoup d’humour et de complicité. Ce n’est pas pour rien si sur la couverture de son guide nous pouvons lire ce drôle d’avertissement : « 50 conseils pour être plus efficace… avec l’inclusion de deux conseils très mauvais… »

Du mental pour mieux écrire aux techniques des claviers suffisamment sophistiqués pour ne pas blesser ni fatiguer les poignets, tous les domaines sont traités sans prépondérance.

L’idéal, afin de pouvoir apprécier ce guide dans toute sa complexité, est donc d’avoir déjà pu expérimenter l’écriture de manière personnelle et régulière. Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié de pouvoir piocher à ma guise les conseils que je pensais pouvoir me correspondre – puisque, comme le rappelle si bien l’auteur, pas tout ne peut convenir à tout un chacun !

Je crois que ce livre n’existe qu’en édition numérique, parfaitement trouvable sur Amazon.

Journal d’un écrivain en pyjama – Dany Laferrière

Cette lecture a été la plus récente, il y a de cela maintenant un an. Comme vous le devinez par le titre, cet auteur est également loin d’être le maître de lettres intransigeant et très sérieux dont on se fait souvent l’idée des grands écrivains. Dany Laferrière a toutefois été élu membre de l’Académie française en 2013 – c’est pourquoi je pense qu’il y a de quoi écouter attentivement ses petites remarques et délires d’écrivain.

Ce guide – qui n’en est pas vraiment un et plutôt un bon divertissement – ce lit très bien du fait de sa fluidité. Chaque élément de réflexion est rapporté sous forme de micro chapitre, appuyé de moultes exemples de la littérature mondiale – même d’auteurs dont je n’avais jamais entendu le nom ! L’auteur nous y partage beaucoup de ses expériences, qu’il s’agisse au niveau de l’écriture, du lecteur qui le préférait à l’écriture dans sa jeunesse, ou de ses péripéties avec la presse et interviews radiophoniques.

Il m’est évidemment arrivé de froncer les sourcils à certaines de ses assertions – voire franchement souvent – mais c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai pu considérer tout ce que cet auteur avait à nous dire et ainsi ressourcer mes propres réflexions sur l’écriture. Chaque propos était une bouchée, qu’elle soit amère ou délicieuse, qui avait pour effet de combler mon appétit de connaissances.

Quant à la raison du fameux « écrivain en pyjama », ce n’est autre que du fait que ce parfait cliché répondait en la figure de Dany La ferrière – je serais pour ma part parfaitement incapable de me confiner ainsi entre les murs de ma maison…

Non, vraiment : ce livre est à tenir entre les mains de tout écrivain.

A trouver en livre de poche aux éditions Grasset et Fasquelle.

Je penserai à faire un nouveau tour des avis à partager sur d’autres pareilles lectures. Vous arrive-t-il souvent de lire de ces « guides d’écriture » ? Répondent-ils plutôt bien à vos attentes et sont-ils source de déception ? N’hésitez pas à commenter vos propres expériences !


4 réflexions sur “Ces livres qui parlent d’écriture

  1. Je viens de finir Le carnet d’or de Doris Lessing sur le thème de l’écriture, de la page blanche etc….. Une référence. J’aime beaucoup lire sur le travail de l’écrivain(e), ce qui se cache derrière le livre abouti et Virginia Woolf (mon idole) en parle très bien et les bases nécessaires pour cela (cf Une pièce (chambre) à soi). 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s