6 conseils pour la rédaction de vos articles de blog

Ceci est mon centième article publié sur ce blog ! A juste raison, je me lance donc sur une série d’articles avec pour nouveau sujet le blogging.

Après deux ans de blogging, je commence à acquérir quelques expériences et astuces sur la structuration de mon blog et sur la rédaction de mes articles. Ces clefs, qui me paraissent essentielles, sont loin d’être à la connaissance de nombreux blogs que j’ai pu observer sur le net. C’est pourquoi, avec toute mon humilité de blogueuse encore bien débutante, je décide de vous partager ces quelques enseignements que j’ai moi même pu tirer de la lecture d’autres blogs réussis.

La plupart de ces conseils vous lasseront peut-être pour leur évidence – êtes-vous pourtant prêts à les écouter et les mettre en pratique ? Car, après toutes mes observations auprès de blogueurs plus négligents, je commence à croire que les bonnes habitudes finissent facilement oubliées

#1 – Concision

Le tout premier point qui me paraît essentiel dans nos sociétés d’activités denses et variées, est la concision de ce que vous voulez partager à vos lecteurs. Il faut se le dire : un lecteur qui n’a pas le temps n’en prendra pas pour se concentrer sur un article trop ambitieux – sans ajouter que la plupart préféreront le format de la vidéo ou du podcast à celui du blog ; difficile donc de conserver un bon lectorat ! Mieux vaut un article complet, mais direct.

S’il y a trop à dire du sujet sur lequel vous souhaitez discuter, pas d’inquiétude : il y a toujours la possibilité des séries d’articles (un article par point important) ou encore le choix de préciser son sujet en se concentrant sur un unique aspect.

Concrètement, la plupart de mes articles tournent autour de 1 100 à 1 500 mots, ce qui me semble être une bonne taille pour un article à la fois concis et complet. Pour autant, cela ne signifie pas que je sois exempte de rédiger parfois de plus longs articles (ces derniers bien souvent sujets à des débats…) et cela est tout à mes risques : je préfère alors la clarté de mon point de vue au bienfait de la concision. Tout dépend du point d’honneur que vous souhaitez accorder à votre article.

#2 – Structuration

Un point tout aussi essentiel : réfléchissez à vos articles comme vous le feriez (ou l’auriez fait) pour un devoir. Car, comme pour la plupart des documents officiels, comptes-rendus et autres, les articles ont besoin de structuration.

De façon assez simple, voilà ce qui est important de dégager dans sa rédaction :

  • Une introduction : ne rentrez pas tout de suite dans le vif du sujet, même si le besoin de concision aurait tendance à y encourager. Comme pour l’incipit d’un roman, c’est le moment où vous devez accrocher votre lecteur sur le sujet que vous souhaitez défendre. Pour cela, définissez en quoi ce sujet est intéressant à étudier et en quoi sa place se justifie sur votre blog. Vous pouvez y apporter des détails plus personnels sur la façon dont il vous touche ou les raisons pour lesquelles vous avez décidé de vous y pencher.
  • Une problématique : dans cette introduction, définissez les enjeux du sujet. Autrement dit, quel est son impact et quels en sont les obstacles ? Réfléchir à ces enjeux est un moyen de prouver à votre lecteur de la nécessiter de lire cet article pour y apprendre ou en tirer quelque chose.
  • Un développement aéré et découpé. Dans ce cas, il est possible de lister une série de points – comme je le fais dans ce présent article – et de développer chacun de ces cas sous forme de sous-parties, ou encore de montrer une certaine évolution de la pensée (par exemple, en utilisant le fameux « thèse / antithèse / synthèse »). Les sous-titres sont idéals pour la structuration de votre pensée – ils sont comme le « plan » de votre schéma réflexif, que vous pouvez rapidement ou non décliner en votre introduction (je ne pense personnellement pas cela nécessaire, du fait que les titres apparaissent déjà avec visibilité)
  • Une conclusion qui n’est pas non plus à négliger : cela vous permet de fermer le sujet sans trop de brusquerie et éventuellement d’ajouter une ouverture, vers un autre contenu (de votre blog ou d’un autre auteur). La conclusion doit cependant pouvoir se faire en quelques lignes et avec évidence. Vous pouvez y ajouter un « mot de la fin », comme j’ai l’habitude de la faire, pour avoir un dernier contact plus confident avec vos lecteurs.

#3 – Mise en page

Travailler sur la mise en page de son article est une autre étape incontournable. En plus de pouvoir attirer le regard, votre mise en page doit pouvoir comporter de votre « marque de fabrique », une façon de présenter qui vous ressemble et permet au lecteur de mieux concilier avec vos idées. De ce fait, il est important que chaque article reçoive la même mise en page.

Si vous observez mes articles, vous remarquerez certains choix de présentation qui me sont caractéristiques : entre autres, un visuel d’introduction pour illustrer par image le sujet de mon article (aussi utile que la « phrase d’accroche » de votre article), une signature pour rappeler l’auteur des idées listées et quelques formatages comme la lettrine en début d’article.

Le visuel est un point innervant à tout blog – comme je l’appuierai au prochain article, sur la façon de tenir un bon blog. La qualité visuelle de votre article peut s’appuyer sur la mise en évidence des idées majeures ou de mots clefs, ou encore des liens que vous partagez (par l’utilisation du gras, du soulignage ou de l’italique). Rappelez-vous ma première insistance : votre lecteur n’aura que peu de temps à accorder à vos dires et lira bien souvent en diagonale vos articles. La mise en évidence permet la prise rapide de l’idée de votre développement.

#4 – Titrage

Le titrage est à préférer simple, mais attractif. Autrement dit, ce n’est pas le moment de montrer vos talents de poètes ! Pour autant, cela ne vous empêche pas de réfléchir au choix de vos mots et à leur syntaxe pour refléter au mieux votre pensée. Prenez conscience de l’importance de la clarté au-dessus de toute démonstration de votre art – votre article en lui-même pourra suffire à montrer votre plume.

Le titre est la première chose qui définira votre article et doit ainsi pouvoir donner une bonne idée générale de ce dont il sera question. Par exemple, pour cet article, j’ai décidé de développer ce qui sera à trouver : six conseils sur la rédaction d’un article de blog. Rien d’extraordinaire, mais allant à l’essentiel.

#5 – Préparation

Une bonne idée sur laquelle, je pense, trop peu de bloggeurs s’accordent : celui de préparer son article plutôt que de s’y lancer tête basse. Rappelez-vous de l’importance de la structuration ! Comment structurer correctement ses idées s’il n’y a pas de travail en amont, le fameux « brouillon » de l’élève ?

Comme un roman, un article de blog a besoin d’une trame. Je sais que certains auteurs se rapprochent à la figure du jardinier qui se contente de cultiver comme il en reçoit l’inspiration (une drôle d’analogie si l’on considère que ce jardinier suit quand même une trame précise contrainte par le temps et les saisons ! On ne plante pas tout n’importe quand et comment…), mais si cela est possible pour le premier jet d’un roman, cela ne le sera pas pour un article prêt à la publication. A moins que vous souhaitiez réécrire votre article pour tout restructurer… une perte de temps qui me paraît astronomique.

#6 – Relecture

De toute évidence, il faut finir par l’indémodable nécessité de la relecture de son travail. Non seulement, faut-il pouvoir prêter attention aux éventuelles fautes et mauvaises herbes laissées sur le chantier, mais il faut pouvoir vérifier la clarté de ses idées ! Quelle angoisse de se rendre compte que l’on ne circule pas les bonnes idées qui nous avaient alors caressé l’esprit… Une telle erreur est particulièrement redoutable dans la publication d’un article de blog, beaucoup plus directe et imprévisible que pour la publication d’un roman fermement suivi par d’autres relecteurs.

Ne vous précipitez donc pas pour publier votre article et ne considérez pas la tâche de sa rédaction sans périls !

Voilà donc mes quelques conseils qui, j’espère, auront eu quelque chose à vous apporter, que vous teniez ou non un blog… Mais dîtes-moi donc : quelle est votre propre expérience du blogging ? Que vous ont apporté la rédaction d’articles, entre autres ? Enfin, trouveriez-vous certains points cités à redire ou à approfondir ? Dans la hâte de vous entendre !

On se retrouve la semaine prochaine pour des conseils complémentaires sur la tenue du blog.


Une réflexion sur “6 conseils pour la rédaction de vos articles de blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s