6 bonnes raisons pour tenir un blog d’auteur

Ces deux semaines passées, je vous ai partagé mon expériences et mes conseils sur la manière de rédiger un article de blog, puis celle un plus large de tenir ce blog. Comment traiter de ces sujets sans rappeler les raisons qui pourraient amener un auteur à construire son propre blog ? Peut-être n’y êtes-vous toujours pas décidé vous-mêmes, par manque de temps ou de confiance, mais désirez cette expérience.

Alors, cet article est pour vous. Pour vous aider à prendre les outils nécessaires et vous lancer dans cette belle aventure. Pour ma part, je n’éprouve que du bonheur à m’y être embarquée ! Plus que tout, ce blog a été source de progrès et d’instructions, tant sur le plan de l’écriture que sur ma connaissance du monde de l’édition et du commerce du livre – sans compter tous les sujets trop négligés au niveau de l’écrivain lui-même. Ce que j’y partage ne sont pas de simples conseils repêchés d’un autre blog : ils viennent d’un cœur qui a vécu et souhaite partager tout cela.

Si vous n’avez pas l’idée de monter votre propre blog, je vous invite tout de même à poursuivre la lecture pour saisir les raisons qui m’ont poussée à écrire et partager sur ce blog.

Blog et site d’auteur, quelle différence ?

Avant tout, je pense qu’il est bon de savoir faire la distinction entre site d’auteur et blog d’auteur – ainsi, vous ne vous tromperez pas dans la dénomination de ce que vous cherchez à construire.

Un site d’auteur est un lieu de présentation, tant sur l’auteur que sur son travail. Il vise notamment à la promotion de ce travail, que la publication des œuvres soit faite en édition traditionnelle ou en autoédition (dans ce dernier cas, il est alors plus que nécessaire d’avoir un site pour plus de visibilité). Ce site n’est pas un lieu d’échanges, malgré qu’il soit favorable à l’auteur de proposer des voix communicatives par une page de « contact » ou en partageant le lien de ses réseaux.

Un blog d’auteur ne vise, quant à lui, pas la promotion de son travail, mais le partage. Le blog est alors un lieu d’expression plus libre et authentique qui cherche avant tout le contact avec un possible lectorat, que cet auteur ait fait ou nom l’objet de publications. Il n’est pas nécessaire à l’auteur de divulguer toutes les informations à son compte, même si sa présence est d’autant plus attendue, comme nous le verrons plus tard.

En soi, il n’y aucun mal à chercher un équilibre de ces deux concepts ! D’autres préférerons une construction distincte de ces deux outils pour une meilleure organisation de leur activité.

#1 – Crédibiliser son activité d’auteur

Tenir un blog en tant qu’auteur, c’est donner des mots et ainsi un caractère à son activité. S’il est bien difficile de sentir pleinement la justification et la reconnaissance de notre travail, isolé que nous sommes et dans le secret d’une pièce, l’auteur ressent souvent le besoin de concrétiser ce travail en le partageant à son lectorat.

Imaginez si les auteurs ne parlaient jamais de leurs créations et épreuves de création ! On en oublierait probablement jusqu’à leur existence… D’une certaine manière, tenir un blog en tant qu’auteur est une défense à son statut et une affirmation de son activité.

#2 – Obtenir un premier contact avec son lectorat

Parce que tout le travail se produit essentiellement en amont d’une publication, l’auteur n’a finalement que peu de contact avec ses futurs lecteurs… Un blog, lui, permet des publications plus directes et régulières pour un lectorat plus fidèle.

Un blog – disons-le sans gêne – est également un puissant atout lorsque nous sommes un auteur ni reconnu ni publié : c’est qu’il fait, en plus de la promotion de notre travail, celle de nos futures publications ! Et dans le commerce – même dans celui du livre – toute stratégie est bonne à tenter. Construisez-vous en amont un réseau sûr de lecteurs qui sauront être intéressés. Pour cela, qu’une solution : parler de ses précieuses créations !

#3 – Partager

Comme je l’ai explicité dans cet article sur l’écrivain et les réseaux, un écrivain ressent un besoin urgent de partager son travail de l’ombre. Et, bien souvent, le cercle de proches n’y suffit pas…

Il nous faut des cœurs pour résonner à notre travail ; un regard à l’intérêt suffisamment éveillé pour nous prêter sa pleine attention. Sans le lecteur, cet autre, l’écrivain n’est rien ! Il nécessite de son soutien, de savoir son travail utile et apprécié – autrement, autant écrire pour soi-même…

Pour ma part, si l’écriture m’apporte beaucoup, je ne peux pas m’empêcher d’en faire avant tout un devoir à la destination de mes lecteurs. Je veux pouvoir les édifier et divertir par la plume. De ce fait, difficile d’accomplir l’écriture sans l’assurance d’un tel succès de mon ambition… J’ai besoin de partager ma passion et mes expériences pour équilibrer cette impossibilité de partager mon roman trop tôt.

#4 – Améliorer ses qualités rédactionnelles

Dans mon articles sur les conseils de rédaction d’un article, je vous parle de tout le processus pour construire correctement l’article en question – c’est que beaucoup de règles de structuration et d’expressions sont à prendre en compte pour être suffisamment digeste et compréhensible !

Bien que moins libre que la plume d’un roman, et plus ou moins formel, un article apporte une belle occasion de revoir ses capacités rédactionnelles et de corriger les erreurs qui nous sont récurrentes – des erreurs que la rédaction d’une fiction ne suffirait pas à nous en faire rendre compte !

Il n’y a pas de honte à semer quelques erreurs et coquilles dans un article de blog – elles ne seront que peu visibles aux yeux d’un lecteur pressé et ce dernier les justifiera au manque de temps évident dû à notre activité. Ce qui est plus grave, toutefois, est de ne pas prêter attention à ces fautes particulières et tenter d’y remédier. Même après publication, un article devrait pouvoir être retouché et corrigé en toute liberté !

Sans compter que ces erreurs partagées au public a de quoi nous enseigner un peu d’humilité… une qualité bonne à développer pour l’artiste s’il souhaite progresser !

#5 – Un milieu de créativité personnelle

J’ai beau insister sur la forme plus structurée et formelle d’un blog, il n’en est pas moins que tout résulte de choix faits par l’auteur, que ce soit en matière de présentation, de choix du sujet, de moyens d’expressions. Le blog, en plus d’être un lieu d’échange, est la puissante marque de notre créativité personnelle.

La recherche de création est une richesse que cherchera sûrement votre lecteur – un blog qui, en même temps de lui partager de bons conseils et expériences, saura l’épater par son originalité.

#6 – Discipline !

Qui dit régularité, dit discipline.

Pour répondre correctement aux attentes des lecteurs, il faut savoir tenir son planning de publications et s’entraîner à la rédaction.

De même, si vous avez pris l’habitude de rendre compte de l’avancée de vos projets – comme je le fais avec mes fameux « C’est l’heure du thé » – vous prendrez à garant vos lecteurs de vos efforts et votre volonté de trouver une discipline jusqu’à l’accomplissement de ces projets. C’est un certain contrat : si vous n’avancez pas, vous ne rendrez pas un très bon témoignage…

Tenir un blog apporte donc quelque chose de stimulant à notre activité, en nous obligeant à la fois une organisation et une production efficace – tout en, évidemment, ménageant notre propre rythme !

Voir mon article sur « Chacun son rythme ! »

Tenez-vous un blog d’écriture ou un site d’auteur ? Si oui, quelles sont les raisons qui vous ont poussé à ce choix ? Si non, quelles sont les raisons qui vous empêchent encore de tenter l’aventure ?

N’hésitez pas à me faire la demande d’autres conseils sur la manière de tenir son blog en tant qu’auteur !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s